Chers lecteurs, chères lectrices,

Je m’étais déjà essayée au blog il y a quelques années. Et j’ai récemment souhaité prolonger l’expérience, juste parce que j’aime écrire. Et aujourd’hui, je me sens davantage l’âme généreuse et j’offre ma prose encore plus volontiers. Pas par fierté de mon ouvrage mais parce que j’aime partager.

Dans mes pages, je n’ai pas de secret du blogueur à livrer, ni de recettes culinaires, ni de potins croustillants, ni de conseil en développement personnel. Quoiqu’une naissance royale m’a vaguement fait de l’œil. Mais je le jure, je n’ai jamais, ô grand jamais, hurlé le nom du grand Leonardo Di Caprio ! Vous n’y verrez pas non plus de rubrique ‘Lifestyle’. Je n’expliquerai pas non plus comment j’ai improvisé un dressing dans mon placard, ni la joie que m’a procuré mon dernier Tiramisu.

Je suis une jeune maman de 40 ans (oui jeune, absolument !) mais je n’en parlerai pas ou peu. J’aime moyennement exposer ma vie privée sauf pour éventuellement traiter d’un un sujet de société et à dire vrai, le genre #mamanfièredesonmarmotetjeleclame, très peu pour moi. Je ne peux me résoudre à ajouter de ma personne à toute cette marmelade de bienveillance qui dégouline sur le net depuis plusieurs années. En fait, ce concept me dépasse, m’inspire même une crainte d’uniformisation -de robotisation- de l’émotion. Mais ne vous y trompez pas, si j’ai l’esprit critique avec un soupçon de cynisme je n’en savoure pas moins la vie et aime voir le verre à moitié plein.

Les articles de mon blog ne feront sans doute jamais le ‘buzz’ car souvent un peu long et dépourvus de sensationnel, mais pas nécessairement d’émotions. Aussi, je vous laisse partir à la découverte son contenu teinté parfois de sarcasme, mais surtout de franchise. Puissiez-vous y trouver paix et sérénité… non je plaisante, puissiez-vous y trouver des pensées qui vous inspirent.

Floriane