Philippe Candeloro, 20 ans de carrière et un « Pic à glace »

Philippe Candeloro présente son tout premier roman policier « Le pic à glace ».

Philippe Candeloro a toujours cherché à se dépasser autant dans la compétition que dans le spectacle. Mais sa participation au Lac des Cygnes au sein de la troupe Imperial Ice Stars au Grand Rex fut, pour le moins, exceptionnelle. Son entrée dans le milieu classique qu’il aura rejeté toute sa carrière aura, selon lui, « surpris beaucoup de monde ». Il y incarnait le baron maléfique Von Rothbart. « C’était pas évident pour moi mais ça va parce que le cahier des charges avec la production, c’était de me laisser aussi un peu manager mon personnage, un p’tit peu proche de ce que je suis dans la réalité. Même en travaillant dix heures par jours, je ne deviendrai jamais Noureev sur glace. J’ai pu adapter mon personnage en rajoutant un peu de guitare électrique sur la musique de Tchaïkovski pour mes passages ».

Mais c’est le roman « Le pic à glace », co-écrit avec Serge Filipini et paru en novembre 2016 aux éditions Archipel qu’il affiche aujourd’hui. C’est suite à une rencontre avec l’éditeur Jean-Daniel Delfond que Philippe Candeloro se lance dans l’aventure du polar « mais plus sur l’arrière boutique du patinage que sur la beauté de notre sport avec les exploits sportifs que l’on peut faire. J’ai toujours eu ce retour des gens qui ont une vision un peu négative de notre sport à cause du jugement humain. C’est pas toujours le meilleur qui gagne. Il y a tellement eu de scandales autour de notre milieu qu’on peut en faire des histoires à fiction ». Ce roman sera donc le premier d’une longue série qui inspirera sans doute des réalisateurs qui les adapteront à l’écran. C’est en tout cas le souhait de Philippe Candeloro.

En tout cas, s’il avait annoncé une retraite prochaine, ce ne sera pas avant 2018. Avant de retirer ses patins, Philippe Candeloro se produira lors d’un spectacle pour célébrer les 20 ans de Nagano où s’étaient déroulés les Jeux olympiques d’hiver en 1998. « Je vois déjà le titre « 20 ans déjà ». Pas de projet spécialement programmé pour l’après-retraite, peut-être un rôle que Lucien Jean-Baptiste lui a proposé dans « La deuxième étoile », un second volet de « La première étoile » qui avait fait un carton, un projet de Théâtre avec Nelson Monfort, la comédie « Truman Show ». « Moi je vais là où le vent m’attire ou me pousse… ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s